Lettre d’information n° 10 : La Fabrique à Nantes pour la plateforme citoyenne « en 2016, à quoi servent les partis politiques ? »

Nos camarades de La Fabrique en Loire-Atlantique ont organisé samedi 5 mars une plateforme citoyenne qui a rassemblé près d’une centaine de personnes, militants de toutes les motions du Parti socialiste, mais aussi de simples citoyens, parfois proches d’autres partis de gauche.

Cette réunion s’est ouverte avec les interventions d’Arnaud Leclerc, politologue à l’Université de Nantes, d’Ali Rebouh, conseiller départemental et adjoint au maire de Nantes, de Philippe Grosvalet, président du conseil départemental et de Karine Berger.

Mais la parole a surtout été donnée, pendant près de deux heures, au public, qui s’est interrogé sur la crise de confiance entre les Français et les partis politiques, sur les particularités du militantisme par rapport à d’autres formes d’engagement ou encore sur la nécessité de changer le fonctionnement des partis politiques.

Ce que les prises de parole ont laissé apparaitre, c’est avant tout un décalage entre les missions qui sont celles d’un parti politique (désignation des candidats, formation des militants, débat interne) et la capacité des partis à s’en acquitter, en se limitant souvent à l’aspect électoral et en ignorant de plus en plus, pour des raisons de pouvoir interne, la formation et le débat, qui sont pourtant les premières attentes des militants. C’est également le décalage entre les promesses faites et les engagements tenus, toujours plus important à mesure qu’on s’éloigne de l’action de proximité. C’est enfin l’absence de représentativité sociale, générationnelle, ethnique, genrée, dans des partis qu’on a du mal à croire parce qu’ils semblent toujours réservés aux mêmes.

Il faut donc retrouver une vision d’ensemble, qui s’appuie sur une base idéologique concrète, débattue et arrêtée en dehors du seul cadre électoral, qui permette de redonner une identité politique aux partis. Mais il faut également retrouver un contact direct avec les citoyens, qui permette de répondre par un travail pédagogique à la crise de confiance institutionnelle et qui permette de renouer avec les acteurs de la société civile, qui eux ne souffrent pas du désengagement.

Les participants se sont félicités de la qualité de ce débat, et des propositions qu’il a fait émerger pour plus d’exemplarité des femmes et des hommes politiques, pour une meilleure représentativité des partis et pour répondre à la crise de confiance entre les citoyens et leurs représentants.

##nothumbs##

 

Nouvelle élection du premier secrétaire fédéral dans la Meuse :
Arnaud Mac Farlane, mandataire de La Fabrique, l’emporte

 

 

Suite à la démission de leur premier secrétaire fédéral, les militants de la fédération de la Meuse étaient appelés aux urnes le 3 mars pour départager deux candidats : Jérôme Perrigaud, conseiller municipal de Revigny-sur-Ornain, et Arnaud Mac Farlane, secrétaire de section de Bar-le-Duc et mandataire de La Fabrique dans le département.

Avec une bonne participation, 91% des militants ont choisi Arnaud Mac Farlane, qui a pris ses fonctions dès le lendemain en animant son premier Conseil fédéral.

Nous félicitons Arnaud pour son élection et lui souhaitons bonne chance pour le long travail de rénovation et de reconstruction qu’il souhaite mettre en œuvre. Il est désormais le 7e premier secrétaire fédéral de France issu de notre motion.

##nothumbs##

Karine Daniel sera la candidate du
Par
ti socialiste pour succéder
à Jean-Marc Ayrault

 

Karine Daniel, mandataire de La Fabrique en Loire-Atlantique et membre du Conseil national, a été désignée par les militants vendredi 11 mars pour porter les couleurs du PS lors de l’élection législative partielle des 17 et 24 avril prochain.

Après le retour au gouvernement de Jean-Marc Ayrault et suite au décès de son suppléant, une partielle doit en effet être organisée dans la troisième circonscription de Loire-Atlantique.

Karine Daniel et son suppléant, Jean-Michel Eon, auront fort à faire pour maintenir à gauche cette circonscription, mais leur engagement pour le renouvellement des pratiques politiques, l’exemplarité des élus et l’écoute des citoyens saura sans aucun doute convaincre les électeurs. Les députés de La Fabrique attendent avec impatience d’accueillir Karine Daniel à l’Assemblée nationale

##nothumbs##

Karine Berger était l’invitée de France Inter mardi matin (6h23). Elle est notamment revenue sur la nouvelle version de la loi Travail et sur les améliorations qui peuvent encore y être apportées. La Fabrique poursuit notamment le combat contre les nouvelles conditions du licenciement économique

##nothumbs##

Alexis Bachelay était lundi l’invité de RTL midi. Il s’est dit heureux que les demandes des syndicats et des parlementaires socialistes aient été entendues par le gouvernement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

##nothumbs##

Invitée de « Territoires d’Infos » sur Public Sénat – Sud Radio, Karine Berger était revenue il y a une semaine sur les évolutions à apporter à la loi Travail, dont la première version était « inacceptable en l’état. »

##nothumbs##

Alexis Bachelay était mardi soir l’invité de « Ça vous regarde » sur LCP pour revenir sur les modifications apportées à la loi travail par le gouvernement